• Il y a à peu près un an jour pour jour, je terminais un ouvrage cher à mon coeur. J'avais proposé en début d'année scolaire de participer au projet d'un instituteur de région parisienne qui essaye d'emmener ses élèves dans la nature chaque année. Le projet de ces CM1 tournait autour de la vie des inuits. Un de leurs objectifs était d'aller en expédition en montagne après avoir créé, eux-même ou en collaboration, leur tente avec poêle, leur traîneau, leurs manteaux... J'ai repris le logo qu'ils avaient dessiné et le drapeau inuit sur un drapeau qu'ils pourraient emporter avec eux et hisser près de leur tente pendant les temps dans la nature.

    Cela m'a demandé pas mal de réflexion pour les techniques à utiliser ainsi que pour les matériaux afin que ce soit solide et pratique. J'avais carte blanche... Avant tout, choisir les dimensions : un carré d'environ environ 75 cm de côté.

    En général je limite les photos à 3 ou 4, mais là c'était un gros projet alors j'en mets un peu plus ^^.

    La matière première : tissus, peinture textile, fil biais, et le logo reçu imprimé en A4.

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    Première grande phase : recopier le motif sur du papier, le décalquer pour les zones plus complexes comme les chiens (je m'étais fait des agrandissements à l'échelle 1:1)

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    Puis décalquer sur le tissu : technique inversée avec une vitre dessous, le dessin papier ensuite et le tissu blanc par dessus. Un bon éclairage là-dessous et c'est parti pour tracer par transparence au stylo qui s'efface à la chaleur.

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    Le personnage, le traîneau, la fumée de la tente et les chiens sont peints. La tente est cousue avec un appliqué pour la cheminée. Les drapeaux français et canadien sont peints sur du tissu blanc et posé en appliqué.

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    (clic sur l'image pour agrandir)

    Ça commence à prendre forme ! Peinture des étoiles argentées sur le fond bleu. Pose du biais blanc tout autour. Y a de la longueur cousue au point zig-zag...

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    (clic sur l'image pour agrandir)

    Pour le verso, le drapeau inuit : du rouge, du blanc et du jaune associés à une étoile peinte en bleu. Là encore, de la couture au point zig-zag serré en pagaille, c'est long...

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    (clic sur l'image pour agrandir)

    Les deux côtés sont cousus ensemble, et un espace est ajouté au milieu pour passer une hampe (il paraît gris mais il est bien bleu foncé).

    Le drapeau - Pesk Ebrel

    C'est fini. Cela a été une grande joie de le coudre. Je crois que les enfants ont été ravis de voir leur logo repris en grand. Le drapeau les a accompagnés dans le Queyras ainsi que pour les présentations du projet. Pour ceux qui sont intéressés, les élèves présentent une partie de leur projet dans une vidéo (quelques minutes au début puis de la 13e minute à la 35e minute)

    Pin It

    2 commentaires
  • Un peu spécial aujourd'hui, je viens de faire du tri, et me sépare d'un magazine et d'un patron.

    Coudre c'est facile Hors-série (4€, prix d'achat 9.8)

    Petite annonceCoudre c'est facile

    Petite annonceCoudre c'est facile

    Petite annonceCoudre c'est facile

    Melting-pot Aime comme Marie (5€, prix d'achat 14)

    Petite annonce Melting-pot Aime comme Marie

    Si vous êtes intéressée, envoyez-moi un message via Contact ou laissez un commentaire ici.

    Pin It

    votre commentaire
  • Bonne année 2014

    Je vous souhaite de réaliser vos voeux les plus chers...

     

    Cette année j'ai un nouvel appareil photo, un bridge qui me change de mon compact ! J'espère que ça me permettra de faire de plus belles photos. Il faut encore que j'apprenne à m'en servir.

    Je l'ai déjà mis à contribution pour la photo de nouvelle année du blog. J'en ai pris plusieurs, donnez-moi votre avis : laquelle préférez-vous ?

    Bonne année 2014

    Pour les 3, la mise en scène est la même : une joli boîte de gâteaux, d'anciennes bobines de fils à broder que j'ai reçues en cadeau (trop belles ♥) et un tissu plein de peps pour bien commencer l'année. La lumière n'est pas extra avec une prise de nuit dans mon appart...

    Bonne année 2014

    Pin It

    2 commentaires
  • Pas facile de tenir un rythme régulier des publications en ce moment...

    Aujourd'hui, ce n'est pas moi qui ait réalisé quelquechose mais Coton et Organza. Elle m'a fait trois adorables souris en crochet pour mon piti chat... Et en dégradé de gris siouplait, avec un petit sac tout mimi pour les ranger. Je suis super contente, c'est trop joli (et moi ça m'aurait pris des heures).

    Des souris dans ma maison !

    Son chat a eu apparemment très peur de ces souris factices. Le mien n'a pas été très ému mais il joue avec à défaut de mieux dans le salon. Car oui, du haut de ses même pas 6 mois, Monsieur est un grand chasseur. Il rapporte parfois ses mulots morts pour jouer un peu avec avant de les manger. Et pour expliquer le titre de l'article, la dernère fois il s'est ramené avec un mulot en vie qu'il a lâché dans l'appart. Je vous passe le sketch pour déloger le mulot de sous le canapé qui est au ras du sol, et pour que le chat le choppe et ressorte avec !

    Des souris dans ma maison !

    Des souris dans ma maison !

    Donc maintenant il a ses souris en crochet pour jouer dedans Lol.

    Encore merci miss, je suis trop fan de ce que tu as fait.

    Et pur ceux qui n'ont jamais vu mon chaton :

    Des souris dans ma maison !

    Je précise qu'il n'y a pas de trucage ou de retouche

    Il y a bien écrit It's my World au dessus de lui quand il dort...

    Et en plein action :

    Des souris dans ma maison !

    C'est bien la souris grise qui vole entre ses pattes ! Les plus observateurs auront vu qu'il joue allègrement sur le patron que je suis en train de couper. Dès que je couds, il vient s'installer sur ce que je suis en train de faire . Petit teasing, ce projet sera publié demain si tout va bien...

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Quésaco ? Je me suis essayée au piqué libre, ce soir. C'est à dire sans les griffes d'entraînement et sans pied presseur. C'est donc moi qui fait avancer le tissu dans le sens que je veux et à la vitesse que je veux...

    Comme je n'ai pas de cercle de broderie pour tendre mon tissu, j'ai pris du jean bien épais pour qu'il se tienne tout seul. C'était nickel de ce côté là. Mon but était de décorer le tissu enduit de ma prochaine mini-besace. Et sur l'enduit, pas le droit à l'erreur car les trous sont définitifs !

    Poisson en piqué libre

    Du coup même si je suis contente de mon résultat pour une première, je ne tenterai pas sur le tissu enduit...

    Pour suivre un motif existant, j'ai dessiné sur un papier de soie et j'ai cousu dessus. La prochaine fois, soit je mettrai mon papier de soie sur l'envers pour le laisser ensuite, soit je ferai le dessin à la craie sur le tissu. Parce que c'était un peu galère d'enlever le papier entre les deux ou trois passage de fils à la fin.

    Poisson en piqué libre

    Avant de me lancer, j'ai regardé la superbe vidéo de Thread and Needles (je vous la conseille, bluffant).

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique